WE ARE LEAD GENERATION

Nos 5 conseils les plus précieux pour une Lead Generation optimale

 

Au sein de notre agence mais également à l’occasion de nos bootcamps, nous avons eu l’occasion de travailler sur une multitude de projets et de produit différents. Ces collaborations nous ont confortés dans notre certitude initiale : il est impossible d’improviser une stratégie de Lead Generation et d’espérer obtenir des résultats probants. Pour vous aider à y remédier, voici nos 5 conseils les plus précieux pour générer des leads de qualité !

 

1. La connaissance est la clé

Qu’il s’agisse de copywriting (ou le fait d’écrire pour vendre), de delivrabilité d’emails, de data, de techniques de scraping, de psychologie comportementale ou de veille technologique, les domaines de compétences sont pléthore et requièrent un effort continu.

En plus de reposer sur un large socle de connaissances théoriques qu’il est nécessaire de renforcer continuellement, les différentes pratiques de la Lead Generation sont en constante évolution et imposent à leur praticien de se tenir à jour sur les nouvelles méthodes, outils et techniques.

Ainsi, afin de rester compétitif, tout bon Lead Generator consacrera 3 à 4h par semaine minimum à son éducation et au développement de nouvelles compétences. C’est la raison pour laquelle nos bootcampers reçoivent régulièrement, sur le Slack privé Groowster Family, une sélection de nos articles, livres, podcasts et vidéos les plus enrichissantes.

 

 

2. Votre produit fait 80% de votre réussite

Lead Generation sans produit de qualité n’est que gâchis de temps et de ressources. La meilleure séquence d’emails du monde ne saurait remédier aux lacunes d’un produit mal conçu et à une faible proposition de valeur.

Plutôt que de voir la Lead Generation comme un baguette magique capable de multiplier zéro par l’infini (ou autres incongruités mathématiques), considérez-la comme le bouton capable de faire décoller la fusée que vous avez passé des mois à construire.

Comment savoir que votre fusée est fin prête ?

Rien de plus simple : une croissance organique, des clients heureux qui génèrent des referrals de qualité et une parfaite connaissance de votre marché et de votre client idéal (ou Ideal Customer Profile).

 

 

3. Un processus se définit a posteriori et non a priori

La fascination générale pour le Growth Hacking et la quantité invraisemblable d’outils qu’il a engendrés est, selon nous, à l’origine du mal moderne des entrepreneurs : l’obsession pour l’automatisation, la scalabilité et le process.

 

Nous serons très clairs sur ce point : en Lead Generation encore plus que pour le reste, rechercher le scale sans avoir obtenu de résultats plus que satisfaisants à petite échelle – c’est-à-dire de la façon la moins automatisée possible – est à peu prêt aussi pertinent que de chercher à remplir un panier percé.

Pour bien faire et vous offrir des résultats conséquents et durables, démarrez à partir du process le plus simple possible, puis complexifiez-le à mesure que les résultats s’améliorent.

Ne cherchez pas à écrire la séquence de 6 Cold Emails parfaite.

Commencez d’abord par obtenir vos premiers 80% de taux d’ouverture et 20% de taux de réponse à partir d’un seul et unique email, puis agrémentez de nouvelles étapes.

 

4. L’obsession n° 1 : envoyer un minimum de volumes pour un maximum de résultats

« 5 réponses sur 200 emails envoyés. Donc, si j’en envoie 2000, j’aurai 50 réponses. Pas mal, non ? »

 

Eh bien…

Non.

À vrai dire, il s’agit même de la réflexion la plus néfaste que vous puissiez vous faire. En plus de vous complaire dans des pratiques obsolètes qui prédestinent vos emails à un long et douloureux séjour en Spambox, vous pérennisez l’utilisation d’un copywriting défectueux qui dessert considérablement vos performances.

Que vous vous positionniez sur une niche ou sur du mass market, que votre produit soit un must-have ou un nice-to-have, vous ne disposez que d’une quantité de prospects limitée. Choyez chacun d’eux et cherchez à obtenir un échange qualitatif avec le plus grand nombre.

Ainsi, un taux de réponse qui commence à devenir satisfaisant est de l’ordre de 20% pour une campagne de Cold Email.

La clé pour obtenir ces résultats ? Réduisez les volumes d’envois au maximum, séquencez vos listings de la façon la plus fine possible et faites de la personnalisation de vos emails une priorité.

 

5. Tout est question de régularité

Tout comme Rome, votre funnel de vente ne s’est pas construit en un jour. Détachez-vous du paradigme Marketing classique et des sempiternels cycles « lancement / pilotage / analyse » et faites de vos efforts de Lead Generation une routine et une hygiène de vie.

La clé d’une stratégie de Lead Generation efficace est sa capacité, non pas à remplir un agenda de façon ponctuelle et démesurée, mais plutôt à l’alimenter de façons saine, quantifiable, répétable et prévisible.